The blue pill (Sildenafil) is a remedies that medical doctors eddoqcpxga eddoqcpxga prescribe to support men that have male impotence have tevegbzqdl tevegbzqdl

Hafiz Dhaou & Aïcha M’Barek (Kharbga, jeu de pouvoir)
Hafiz Dhaou & Aïcha M’Barek (Kharbga, jeu de pouvoir)

INFOS

Sunday, September 30th – 3.00 P.M. – Dance Factory  – 60 minutes

Hafiz Dhaou & Aïcha M’Barek / Cie Chatha / Tunisia

“A throw of the dice will never abolish chance”.*

In a desert, whose immutable order evokes a kind of stylised land with beautiful arid curves, a dancer follows the mineral sinuosity belied by immobility. He launches himself in the strange and haunting turns of the dervish, soon joined by six other performers. They move into these meanders and the sound of a gravelly backlash is amplified. Like Electrons which have just been freed, or people going around in circles, chance has fled. In this revolving determination, perpetual motion becomes perpetuity. That which was merely sensation becomes geometry and design. What was inexplicable for one is made visible by number. What was once imperceptible is explained, little by little, by a form which is freeing itself. However, suddenly, the blind actor and his singular presence re-launches the game and the dancers carve out this urgency, this summation of chaos, in a stubborn kind of hustlebustle, like a monotonous and relentless burst. Will a throw of the dice turn destiny around?

*Un coup de dés, poem of Stéphane Mallarmé.

Conception, choreography & scenography: A. M’Barek & H. Dhaou
Dancers: J. Mandonnet, S. Pignon, R. Rocha, A. Dianor, H. Dhaou, M. Derouet
Lighting design: X. Lazarini
Music: E. Aldea, I. Chiossone, H. Dhaou
Sound Engineer: C. Zurfluh
Technician: L. Bouaud
Touring and development: Les Indépendances, P. Chamaux
Production: Chatha – aicha m’barek & hafiz dhaou.
Co-production : Maison de la Danse, Lyon, CDC Toulouse – Midi-Pyrénées, La Rampe-La Ponatière, Echirolles, Bonlieu, scène nationale, Annecy/ CCN -Ballet de Lorraine, Nancy, CCN
Caen- Basse-Normandie, Théâtre Louis Aragon, Tremblay-en-France.
With the support of: Modul-Dance, Union européenne – programme « culture », du Ministère de la Culture et de la Communication, Drac Rhône-Alpes, Fiacre Région Rhône-Alpes, Ambassade de France en Tunisie, Institut français de coopération de Tunis, Rencontres chorégraphiques de Carthage – Espace Ness El Fenn.

Contact: +33 (0)1 43 38 23 71 / les-independances@orange.fr / ciechatha@yahoo.fr

CHATHA / Aïcha M´Barek & Hafiz Dhaou (Tunis / Lyon): kharbga — Power games from Tanz im August on Vimeo.

 

BIOGRAPHY

(Available only in French)

Tout deux nés à Tunis, Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou créent ensemble depuis 1995.
Après avoir intégré le Conservatoire de Musique et Danse de Tunis, Aïcha rejoint Hafiz au sein du Sybel Ballet Théâtre. Elle devient la première danseuse de la compagnie et assistante de Syhem Belkhodja, avant d’effectuer un Master IUP Métier des Art et de la Culture (Lyon 2). Elle devient danseuse interprète dans Temps de feu, Cie Anouskan, chorégraphe Sophie Tabakov.
Tout deux tournent en 1995 pour la Cie Sybel Ballet Théâtre avec Chutt, Ikaa, Karakouz, Elexir, Sans Obscure, tout en se consacrant à des études cinématographiques au sein de l’Institut Maghrébin de Cinéma à Tunis.

En 2000, Hafiz et Aïcha obtiennent une bourse de l’IFC Tunis pour une formation au CNDC d’Angers puis, en 2001, Hafiz participe à la Chorégraphie de Inta Omri. Aïcha imagine la chorégraphie du quatuor Essanaï (L’artisan). Un an plus tard, elle crée le solo. Le Télégramme, mention « bien » du jury du CNDC/Angers quand lui crée le solo Zenzena (la cellule).

En 2004, tout deux créent le duo Khallini Aïch dans le cadre des Repérages Danse à Lille. En 2005, ils créent et réalisent deux duos, « Les Cartes postales Chorégraphiques » dans le cadre du projet « L’Art de la rencontre » conçu par Dominique HERVIEU
Cette même année, Hafiz devient danseur associé au CCN de Caen.

Ils créent le quatuor Khaddem Hazem, présenté à la Biennale de la Danse de Lyon de 2006.
Hafiz participe à la pièce 1000 départs de muscle créée par Héla Fattoumi et Eric Lamoureux en 2007.

En 2008, invités une nouvelle fois à la Biennale de la Danse de Lyon, ils créent le quintet VU. Le solo KAWA, créé et dansé en 2010 par Hafiz Dhaou, est soutenu par Bonlieu scène Nationale d’Annecy.

Par ailleurs, ils répondent à des projets spécifiques à partir d’extraits de la pièce VU dans le cadre des projets :
La nuit des Musées Lille, au Musée des Beaux Art de Tourcoing / fête du quartier avec le CC Mermoz, Lyon 8ème / Danser à l’Hôpital avec la Biennale de la Danse, Lyon

En 2009, ils participent au projet de création d’une pièce Mon corps est un pays, projet universitaire Franco-Tunisien impliquant des étudiants de Grenoble et de Tunis. Ils participent au DEFILE 2010 de la Biennale de la danse de Lyon et crée Mon c(h)oeur qui bat, lalala… avec 150 habitants de Décines-Meyzieu dans le cadre de la résidence avec le CC Le Toboggan, Décines.

Enfin, le duo participe en 2011 et 2012 aux 10ème et 11ème édition des Rencontres Chorégraphiques de Carthage, en tant que directeur artistique.

Share this: