The blue pill (Sildenafil) is a remedies that medical doctors eddoqcpxga eddoqcpxga prescribe to support men that have male impotence have tevegbzqdl tevegbzqdl

Bertrand Tchébé Saky (Demnâ)
Bertrand Tchébé Saky (Demnâ)

INFOS

Friday, October 5th – 5.00 P.M. -Soweto Theatre – Blue Theatre  – 20 minutes

Bertrand Tchébé Saky / Cie Synchro / Senegal

He is alone, sitting on a cushion. African songs are heard in the distance, while the air hums with strange chirping noises, as he sets off. His duty is not to stand still. He has an essential path to follow. His feet are thirsty for it. This is the road that leads him on, forcing him forward, no way to resist. With his rolling, balling dance, his exasperated body, throwing himself forward in haste, Bertrand Saky Tchébé is both the dream of a profound Africa and the desire to go towards the other. A man caught in a conflict between roots and identity. Mixing an ekaloyé song with the sounds of the city, the visually understated choreography avoids the demonstrative, successfully using a discrete but effective narrative. Demnâ, with its percussive surges and their repercussions on the body, reveals the currents of the earth which carry incomers forward.

Choreography, dance: Bertrand Saky Tchébé
Scenography: Laurent Gachet
Music: Chkrrr (song composed by Saky and arranged by Chkrrr)
Special thanks to: Germaine Acogny, Helmut Vogt, Christophe Raynaud de Lage, Vincent Cardona, tribu du Cercle Aldébaran, Monique Barbaroux, Brigitte Hyon, Armelle Frangeul, Marina Rocco.
With the support of: Centre national de la danse.

Contact : +(33) 6 46 55 80 85 / +221 77 544 71 75 / bsaky@yahoo.fr
(a+b)productions: +33 (0) 6 14 49 41 97 / laurent.karacena@gmail.com

 

 

BIOGRAPHY

(Available only in French)

Il débute en 1993 au Ballet National de Côte d’Ivoire, puis en 1996 dans la Cie Afrika Bikonda dirigée par le metteur en scène camerounais Nlomkop Dikoa.
Depuis 1997, il est chorégraphe pour la Cie Les Etincelles. En 2003, il travaille avec la Cie Premier Temps d’Andreya Ouamba (Lauréat des Rencontres Chorégraphiques en 2008 à Paris).
Il étudie puis enseigne à l’Ecole des Sables, Centre International de Danses Traditionnelles et Contemporaines d’Afrique, fondée en 2004 et dirigée par Germaine Acogny. Il y rencontre Susanne Linke pour « Le Coq est Mort », Kota Yamzaki pour « Fagaala » puis Patrick Acogny pour « Waxtaan ». Il participe à la création « Les écailles de la mémoire, née d’une collaboration entre Germaine Acogny et Jawole Willa jo Zollar, fondatrice de Urban Bush Women.
En 2005, il rencontre Pierre Doussaint. Depuis, ils se retrouvent régulièrement au Sénégal et en France jusqu’en 2011 où Saky dansera dans « Apparitions », la dernière création de Pierre Doussaint.
En 2010, il rencontre Laurent Gachet qui met en scène « Danse avec les fous ! » à Salé au Maroc, dans le cadre Karacena 2010, biennale solidaire des arts du cirque et du voyag.
Il poursuivra à ses côtés en 2011, en tant que danseur et chanteur dans « Les métamorphoses de Madame M. » à la Minoterie d’Ivry-sur-Seine ainsi que dans « Le délicieux vertige d’une page blanche » à Gennevilliers.
En septembre 2011, il intègre le Centre National de la Danse (Pantin) afin d’y suivre la formation au diplôme d’état de professeur de danse, dans le care de la convention entre l’Ecole des Sables et le CND.
Il y créera le premier du projet Demnâ.

 

Share this: