The blue pill (Sildenafil) is a remedies that medical doctors eddoqcpxga eddoqcpxga prescribe to support men that have male impotence have tevegbzqdl tevegbzqdl

DeLaVallet Bidiefono (Où vers ?)
DeLaVallet Bidiefono (Où vers ?)

INFOS

Vendredi 28 Septembre – 20h, Soweto Theatre – Red Theatre – 55 minutes

DeLaVallet Bidiefono / Cie Baninga / Congo

Ça claque, ça cogne, ça tape. Ça tombe d’un coup en tonitruant. Bruit de la tôle, du rideau de fer. Ça en dit long. D’ailleurs, ça chuchote là-devant. DeLaVallet s’intéresse à la condition des femmes  d’Afrique ou d’ailleurs. D’ailleurs, à ce propos, il travaille avec Ella Ganga, l’une des deux seules danseuses contemporaines professionnelles du Congo. Ça en dit long. Femmes oppressées, femmes voilées, femmes cachées. Femmes comme force de frappe silencieuse. Avec ses courses et sa hâte, sa précipitation, la gestuelle, très contemporaine, est d’une énergie qui accapare tandis que la musique se fait obsidionale avant de revenir au silence. La chorégraphie utilise toute sorte de vocabulaires dans une belle fusion de styles, aux bras éployés de la danse africaine répondent les passe-passe de la breakdance (ralentis, toutefois), les chutes de la danse contemporaine et des portés inouïs. La femme que campe Où vers ? sait être une figure centrale sans être dominatrice. Une femme juste. Juste une femme.

Chorégraphe : DeLaVallet Bidiefono
Interprètes : Ella Ganga, Camille Tholliez ou Milandou Mbélo, Dimitri Aubin Babakila, Malone Bayimissa et DeLaVallet Bidiefono, Moving Into Dance Mophatong trainees
Lumières : Stéphane “Babi” Aubert, Cléo Konongo
Scénographie : DeLaVallet Bidiefono, Stéphane “Babi” Aubert
Son : Jean Noël Françoise, Morgan Banguissa, Perig Villerbu
Partenaires : Cie Baninga, Le Grand Gardon Blanc, Théâtre Paul Eluard de Choisy le Roi, Festival International des Francophonies en Limousin, la Mégisserie – EPCC Vienne-Glane, Institut français du Congo.
Avec le soutien de : ADAMI , SPEDIDAM , Institut français / Programme Afrique et Caraïbe en créations, Fonds SACD musique de scène, Ambassade de France en République du Congo, Halle de la Gombe, Institut français du Congo (Brazzaville), Air France.
Administration, production, diffusion: Antoine Blesson, Claire Nollez, Christian Mudzika.

Contact : +33 (0)6 68 06 01 98 / legrandgardonblanc@yahoo.fr
+ 33 (0)6 63 61 24 35 / claire.nollez@gmail.com

Avec le soutien particulier de l’OIF

 

BIOGRAPHIE

Né à Pointe-Noire, Congo, au début des années 80, DeLaVallet est aujourd’hui une figure montante de cette jeune discipline qu’est la danse contemporaine au Congo, et plus généralement sur le continent africain. Rien ne prédestinait DeLaVallet à la danse, si ce n’est qu’il est né dans un pays où danser est un acquis de naissance, et qu’il a cette ténacité hors norme qui fait de lui un acharné au travail, un aventurier de la danse, un chercheur.
DeLaVallet est né dans un quartier où le mot « art contemporain » n’existe pas. C’est à 15 ans qu’il entend ce mot pour la première fois. En 2001, il s’installe à Brazzaville et entame sa carrière de danseur en participant notamment aux Ateliers de Recherches Chorégraphiques, organisés par le Centre Culturel Français de Brazzaville. Il y travaille avec de nombreux danseurs et chorégraphes et nourrit son travail des influences métissées d’Afrique, d’Europe et d’Amérique.

 

Share this: