The blue pill (Sildenafil) is a remedies that medical doctors eddoqcpxga eddoqcpxga prescribe to support men that have male impotence have tevegbzqdl tevegbzqdl

Alioune Diagne (Banlieue)
Alioune Diagne (Banlieue)

Infos

Tuesday, October 2nd – 6.00 P.M. – Soweto Theatre – Red Theatre  – 45 minutes

Alioune Diagne / Diagn’art / Senegal

Three guys from the suburbs, a little idle, a little frustrated, like teenagers who have slipped behind. Despite their desperate and pathetic attempts to escape a day-to-day reality where nothing is of any importance, they are actively engaged in not changing anything to do with their situation. Banlieue is a piece that oscillates between seriousness and comic frivolity. A kind of African- style comedy where survival vies with nonchalance. Dragged into incessant movement, they are the witnesses and the reflection of a society that resists change, however inevitable, like the sand dune of Diaminar, a neighborhood in Saint-Louis, engulfed by State construction to become a suburb of the city. Connecting each scene to another, dance, supported by Roland Fichet’s text, multiplies the themes at play, mixing with a very contemporary technique of popular accents and profoundly African gesture.

Choreography: Alioune Diagne
Dancers: Alioune Diagne, Seydou Camara, Madiba Badio
Light: Badou Sow & CCN Ballet Preljocaj-Pavillon Noir
Texts and views: Roland Fichet
Production: Compagnie Diagn’Art (Saint-Louis) – Maaike Cotterink
Special thanks to: Ruth Roukema, Charles Najman, Sylvie Duchelle
Co-production: Institut français de Saint-Louis, CCN Ballet Preljocaj-Pavillon Noir.
With the support of: Institut français du Sénégal, Théâtre de Folle Pensée.
© Christof Echard

Contact : + 221 77 225 60 72 /+ 221 77 514 99 44 / duosolodanse@gmail.com

With the special supports of the International Organisation of la Francophonie and the Institut français du Sénégal


Alioune Diagne Banlieue from Institut français on Vimeo.

 

 

Biography

(Available only in French)

C’est au Lycée Charles de Gaulle de Saint-Louis, sa ville natale, qu’Alioune Diagne découvre la danse contemporaine pour la première fois. Il a eu un bref regard sur des répétitions de la compagnie Jalloré Danse, dirigé par CIRE BEYE et il demande à pouvoir participer. Alioune Diagne est accepté dans les répétitions des enfants, et ainsi son parcours de danseur commence. Après le lycée, il part à l’Ecole des Beaux Arts à Dakar. Le cursus de danse étant quasi inexistant, il choisit l’art plastique. Durant ses deux années à Dakar, il s’entraine avec Hardo Ka, qui est danseur de la compagnie Heddy Maalem. Une occassion se présente: il est sélectionné pour un stage chez SALIA-NI-SEYDOU au Burkina. Il quitte l’Ecole des Beaux Arts et part au Burkina et ensuite au Mali pour un stage chez KETTLY NOEL au Mali. A son retour à Saint-Louis en 2008, Alioune Diagne crée son premier solo « BLABLA », sa propre compagnie de danse (la Compagnie Diagn’Art) et il initie le Festival International de danse contemporaine Duo Solo Danse. Il suit un stage à l’Ecole des Sables, et il intègre temporairement la compagnie Jant-Bi pour la création d’un solo « Amour » dans l’Hommage à Béjart, et une tournée de « Fagaala » en Allemagne. En 2009, il crée la première partie de son deuxième solo « Point d’Interrogation », aujourd’hui devenu « And this line is my path ». Il initie des projets d’éducation artistique dans les établissements scolaires, comme le projet pluri-disciplinaire « Mots, Images et Mouvements ». En 2010, Alioune Diagne est invité au CND de Paris pour une formation de trois mois, et aux Pays-Bas pour créer un solo avec le chorégraphe Kenzo Kusuda, pour l’ouverture du Festival CaDance de Korzo Théâtre.Il a tourné avec ses solos en Afrique du Sud (Dance Umbrella), Nigeria (Ijodee Dance), Maroc (Festival action Danse), Gambie et Sénégal.Lors du Festival Duo Solo Danse 2011, dont il assume toujours la direction artistique et l’organisation, il rencontre Roland Fichet. En 2012, il crée « Banlieue », sa première pièce pour trois danseurs, pour laquelle il a invité Roland Fichet durant une semaine pour un regard extérieur et des ponctuations textuelles.

 

Share this: