The blue pill (Sildenafil) is a remedies that medical doctors eddoqcpxga eddoqcpxga prescribe to support men that have male impotence have tevegbzqdl tevegbzqdl

Préface de Xavier Darcos, Président de l’Institut français
Préface de Xavier Darcos, Président de l’Institut français

Après Tunis en 2008, Bamako en 2010, c’est au tour de l’Afrique du Sud d’accueillir la biennale Danse l’Afrique danse !

Cet événement majeur porté par l’Institut français s’inscrit cette année dans le cadre de la Saison de la France en Afrique du Sud. Il vient mettre en lumière le travail mené par Afrique en créations, qui, depuis plus de 20 ans, a permis d’accompagner le développement et la structuration de toute une filière et de l’inscrire dans les circuits de diffusion internationaux.

C’est avec beaucoup de fierté que nous accompagnons la suite de l’aventure de Danse l’Afrique danse ! telle qu’elle va s’écrire aujourd’hui dans un contexte renouvelé et valorisant pour la création des pays du Sud.

La dimension panafricaine, voulue dès l’origine de la biennale, prend un sens particulier en Afrique du Sud, qui devient le lieu de convergence de la danse venant de tout le continent ; 15 pays représentés et 44 spectacles proposés, offriront une nouvelle photographie de la danse en Afrique. Ainsi, se croiseront dans cette édition, de jeunes artistes émergents et d’autres déjà bien reconnus.

Mais produire la biennale en Afrique du Sud, c’est aussi rendre un hommage à la danse sud-africaine, à sa vitalité et sa grande diversité. Là, particulièrement, les artistes ont su innover, s’engager, défendre leurs idées et porter de nouveaux défis esthétiques souvent dans des conditions difficiles.

Autant de raisons donc de découvrir avec enthousiasme et curiosité cette biennale Danse l’Afrique danse ! 9e édition.

Xavier Darcos
Président de l’Institut français

 

Share this: